Vétérinaires Sans Frontières Suisse (VSF-Suisse) intervient actuellement au Togo à travers deux projets actifs : le Projet de Sécurité Alimentaire à la base de Viande issue de l’Entrepreneuriat Social (SALVES), et l’Initiative de réconciliation de la lutte contre la pauvreté et de la protection de l’environnement (APFA Phase II). Découverte.

Contexte des projets VSF-Suisse au Togo

Le Togo est l’un des pays les plus densément peuplés d’Afrique, avec une population de 7 millions d’habitants pour une superficie de 56 785 km². C’est aussi l’un des pays les plus pauvres de la planète, où l’agriculture représente près de 40% du PIB, et emploie environ deux tiers de la population active. De plus, le pays est régulièrement confronté à des épisodes de sécheresse et d’inondations, ce qui implique une dégradation des sols, des pertes animales, ou encore une baisse des rendements agricoles. A cela, s’ajoute la dégradation des forêts, ce qui menace la biodiversité et la sécurité alimentaire.

Dans ce contexte, VSF-Suisse s’est engagée au Togo, principalement en essayant de concilier la protection de l’environnement avec des moyens d’existence alternatifs, à travers des formations et campagnes de sensibilisation à l’environnement, en plus de la distribution des animaux de rente à la population locales.

Projets références et projets actifs

Nous vous le disions en introduction, VSF-Suisse est engagée actuellement au Togo à travers deux projets actifs. Il s’agit du Projet de Sécurité Alimentaire à la base de Viande issue de l’Entrepreneuriat Social (SALVES), et de l’Initiative de réconciliation de la lutte contre la pauvreté et de la protection de l’environnement (APFA Phase II).

Ces deux projets ont été précédés par des initiatives de référence, notamment :

  • Lutte contre la grippe aviaire (FACEGA) ;
  • Projet d’appui aux initiatives paysannes (PAIP Phase II) ;
  • Initiative de réconciliation de la lutte contre la pauvreté et de la protection de l’environnement (APFA).