Le 28 septembre dernier, un décret présidentiel a annoncé la nomination de Victoire Tomégah-Dogbé par le président Faure Gnassingbé au poste de Premier ministre du Togo. Cette nouvelle fait office de grande première dans l’histoire du pays ! Victoire Tomégah-Dogbé va devoir rapidement tout mettre en œuvre pour faire face aux enjeux économiques et sanitaires de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Le parcours de Victoire Tomégah-Dogbé

Victoire Tomégah-Dogbé est née en 1959 et est mère de 3 enfants. Cette femme dynamique et engagée possède un parcours riche. Elle a en effet parcouru du chemin depuis son diplôme en marketing, spécialisé en « General Management Finance » au Jutland Technology Institute AARHUS du Danemark. Elle a également suivi une formation à l’International Institute for Management Development de Lausanne en Suisse (Orchestrating Winning Performance).

Elle a ensuite été fonctionnaire des Nations Unies avant de rejoindre le gouvernement de Faure Gnassingbé en 2005. Elle a ainsi été directrice de cabinet et ministre togolaise en charge de la Jeunesse et du Développement. En 2018, elle devient directrice de Cabinet de Faure Gnassingbé.

Une nomination dans un contexte d’urgence

Suite à la démission de son prédécesseur, Komi Selom Klassou, le président Faure Gnassingbé a alors décidé de promouvoir Victoire Tomégah-Dogbé au rang de Premier ministre. Elle va devoir former une nouvelle équipe gouvernementale, et ce, dans un délai très court. En effet, le Togo fait actuellement face à de nombreuses urgences, notamment du fait de la pandémie mondiale inhérente au Covid-19. En tant que Premier ministre, elle va devoir tout mettre en œuvre pour redéfinir les priorités ainsi que les chantiers afin d’assurer l’avenir du pays, sur fond de challenge économique.