Au Togo, les différentes réformes opérées dans les secteurs d’activité ont commencé par porter leurs fruits et à profiter massivement aux populations. En ce qui concerne l’électricité, le pays a fait un bond de six (06) places au niveau de l’indicateur du raccordement. Cette avancée doit son existence au lot de réformes qui ont nettement fluidifié le climat des affaires au Togo.

Au cours de ces derniers mois, de nouvelles dispositions ont été prises au profit des opérateurs économiques et/ou des investisseurs étrangers.

Les plus importantes

Entre autres, il s’agit de la possibilité de se raccorder à une puissance comprise entre 40 et 200 kilovoltampère (kVA) sans construction de poste de transformateur privé. Dorénavant, grâce aux travaux de réhabilitation et de renforcement du réseau électrique de distribution de Lomé mené par la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET), les grandes entreprises dont la puissance varie entre 40 et 200 kVA peuvent être raccordées sans une construction de poste de transformateur privé. Les chiffres communiqués par le gouvernement révèlent qu’en 2019, vingt-neuf (29) raccordements sur trente-cinq (35) ont été réalisés à partir des transformateurs publics sans construction de poste de transformateur privé. Ce qui équivaut à une proportion de 83%.
Aussi, depuis le début de l’année 2020, l’avance sur consommation, relative au contrat de fourniture d’énergie électrique en Moyenne tension (MT) est remboursée aux opérateurs économiques. Le bénéfice de ce remboursement est subordonné à un paiement mensuel régulier par l’abonné, à date échue, de ses factures d’énergie électrique ainsi que d’autres sommes et frais dus, sur une période de trois (03) années d’activités continues pour les nouveaux abonnés.
Par-dessus tout, le processus de demande de raccordement en Moyenne tension (MT) a été dématérialisé avec la mise en place d’une plateforme électronique. Celle-ci permet aux clients de soumettre en ligne leur demande et d’être contactés dans un délai de 24 heures pour une visite de chantier. En outre, le paiement en ligne est désormais effectif et va être étendu au paiement mobile. D’autres réformes ont également vu le jour notamment la publication des coûts estimatifs de raccordement au réseau pour les clients industriels, l’amélioration des valeurs des indicateurs (SAIDI ou SAIFI) sur le réseau de distribution de l’énergie électrique etc. Grâce à ces efforts, il est actuellement possible de se faire raccorder à la Moyenne tension en seulement quinze (15) jours au lieu de deux mois et demi auparavant.
Ces mesures susmentionnées renforcent l’accès à l’électricité et sont en harmonie avec l’amélioration de l’environnement des affaires et la simplification des démarches pour les opérateurs économiques. Tout ceci a permis au Togo de totaliser 72,6 points sur 100 dans le dernier classement Doing Business.