Jeudi 3 décembre 2020, Mme le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé a donné le coup d’envoi du Programme d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR) à Kpovégan, dans la préfecture de Haho, à 100 km de Lomé. L’objectif : aboutir à la construction de 4 000 km de pistes rurales au Togo. Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Un programme phare de la feuille de route quinquennale

Le Programme d’Appui aux Pistes Rurales constitue l’un des programmes phares de la feuille de route quinquennale du nouveau gouvernement togolais. En effet, le PAPR vise à développer et réhabiliter le réseau des pistes rurales pour favoriser l’intégration physique, mais aussi économique en zones rurales de production du coton et de café / cacao au pays. Il a en outre pour objectif d’améliorer l’accès des ménages et producteurs agricoles aux intrants et aux marchés.

Présent lors de la cérémonie de lancement du projet à Kpovégan, le ministre du désenclavement et des pistes rurales, Bouraïma Kanfitine Tchédé-Issa, a révélé qu’il s’agira pour le gouvernement de construire en tout, 4 000 km de pistes à travers les cinq régions économiques, avec un premier financement pour 2 000 km de pistes rurales sur la période 2018 – 2025. Le coût du projet est par ailleurs estimé à près de 49 milliards de FCFA, une somme prise en charge par l’Etat, avec l’appui financier de la KFW et l’AFD. Ainsi, selon Mme le Premier ministre Victoire Dogbé, la réalisation des pistes rurales permettra de lutter contre l’exclusion et la pauvreté, en donnant aux populations qui en bénéficieront, notamment les producteurs agricoles, un meilleur accès aux infrastructures économiques.