A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale sans tabac, chaque année, un prix honorifique est décerné par le DG de l’OMS aux personnalités ayant contribué de manière exceptionnelle à l’exécution de sa convention-cadre sur la lutte antitabac. Cette année, c’est le Togo qui reçoit les honneurs de la part de l’institution onusienne, notamment au travers du Professeur Vinyo Kumako, chef du programme antitabac au ministère de la santé et de l’hygiène publique. Le Professeur fait partie de 6 personnalités dans la région africaine de l’OMS à recevoir cette prestigieuse distinction. Le point dans la suite de cet article.

Les efforts du Togo en matière de lutte contre le tabac récompensés

Le 13 août dernier, la cérémonie organisée conjointement par le ministère de la Santé et l’OMS a été l’occasion de décerner ce prix au Professeur Vinyo Kumako en reconnaissance de son engagement dans la lutte contre le tabagisme. La représentante du ministère de la Santé, Midoamegbe Akakpo, relève à ce sujet que « ce prix est un défi pour nous galvaniser à faire encore mieux et surtout à plus nous battre pour un Togo respectueux des mesures en vigueur par rapport à la consommation et à la vente du tabac et des produits dérivés ».

La cérémonie fut également l’occasion pour le Dr Fatoumata Binta Diallo, la représentante de l’OMS, de féliciter le Togo pour tous les efforts mis en œuvre dans la lutte contre le tabac : « Ils sont nombreux à postuler à ce prix, mais dans toute la région africaine de l’OMS, seuls 6 sont primés. Et le Togo en fait partie, grâce aux efforts conjugués des différents acteurs ».

Rappelons enfin que le Togo de Faure E. Gnassingbé fait partie des premiers pays à ratifier, le 15 novembre 2005, la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, ainsi que le Protocole sur le commerce illicite du tabac le 30 janvier 2018.