Après avoir été prorogées une première fois jusqu’au 16 août 2020, les mesures de l’état d’urgence sanitaire sont à nouveau prolongées, cette fois jusqu’au 15 septembre prochain. En effet, pour faire face à la pandémie de Covid-19, le gouvernement togolais a jugé bon de poursuivre (une fois encore, rappelons-le) l’état d’urgence pour un mois supplémentaire. Cette décision a fait l’objet d’une ordonnance du chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, signée en date du 14 août 2020. Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Une seconde prorogation de l’état d’urgence sanitaire

Commençons par rappeler qu’après avoir été mis en place le 1er avril dernier (initialement pour une période de 3 mois), l’état d’urgence sanitaire a déjà été reconduit une première fois jusqu’au 16 août 2020, dans le cadre du plan de riposte nationale contre le coronavirus. A ce sujet, on pouvait lire sur l’ordonnance du chef de l’Etat que « les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire pour faire face à l’épidémie de Covid-19 sont prorogées jusqu’au 15 septembre 2020 inclus. Le Premier ministre, peut sur le rapport du ministre de la santé prendre par décret et aux fins de lutter contre la propagation de Covid-19, les mesures prévues par l’ordonnance n° 2020-004 du 3 juillet 2020 relative aux mesures générales nécessaires pour faire face à la pandémie du Covid-19 ».

Notons enfin que ce cadre exceptionnel permet notamment au chef d’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, de gouverner par ordonnance, pour faire face à la pandémie. Rappelons enfin qu’à la date du 16 août 2020, le pays dénombrait 277 patients sous traitement de Covid-19. On dénombre 843 sont guéris et 27 décès pour un total de 1 147 cas confirmés.