Au Togo, toutes les universités sont fermées depuis plusieurs semaines pour cause de crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19. Cependant, les établissements et surtout les étudiants se retrouvent dans une situation difficile à l’approche des examens de fin d’année. De nombreuses questions se posent donc : les cours pourront-ils reprendre avant la fin de l’année ? Les étudiants seront-ils en mesure de valider leur année ? Autant d’interrogations qui restent encore aujourd’hui sans réponses.
Concernant l’Université de Lomé, la plus grande du Togo, la priorité est de mettre en place un système d’enseignement à distance pour que les étudiants puissent suivre les cours de chez eux.

Les mesures prises par l’université de Lomé pour assurer la tenue des cours

Concernant l’enseignement à distance, l’université de Lomé est assez avancée sur le sujet. Elle a déjà mis en place le système RESCOUL qui permet à chaque enseignant de déposer son cours sur la plateforme afin que les étudiants puissent le télécharger. Ensuite, s’ils ont des questions, ils peuvent les poser en ligne directement au professeur.

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à proposer son aide à l’Université de Lomé pour la mise en place de ce système de cours en ligne. Cependant, il y a tout un processus à formaliser et à appliquer. De plus, les enseignants doivent être formés à utiliser cet outil.

L’université togolaise doit simplement relever un défi de taille : le fait que tous les étudiants n’ont pas accès à internet. Pour contrer ce problème, Kouami Kokou le président de la commission de riposte au Covid-19 au sein de l’UL, a déclaré qu’il était possible de mettre en place des lieux connectés où les étudiants se retrouvent pour étudier, en respectant les gestes barrières, bien évidemment.

En résumé, il n’y aura pas d’année blanche à l’Université de Lomé !