Le 26 septembre 2019, le Premier ministre Komi Selom Klassou s’est entretenu avec le représentant-résident Isselmou Boukhary de l’Unicef, en la présence du coordonnateur du Système des Nations Unies, Damien Mama à propos du secteur éducatif.

Le représentant du Fonds des Nations Unies pour l’enfance a d’ailleurs félicité la République togolaise pour ses progrès manifestes dans le secteur éducatif.

Les mots du représentant de l’Unicef

Le représentant de l’Unicef a souligné les progrès importants accomplis par le Togo en matière de parité entre les garçons et les filles, mais aussi en matière de scolarisation des plus petits en primaire.

Isselmou Boukhary réaffirme aussi le soutien de l’Unicef envers le Togo pour que le pays continue d’avancer dans la bonne voie.

Le rapport 2017-2018 de l’Unesco

Cette intervention fait suite à la publication du rapport 2017-2018 de l’Unesco qui montre une progression significative du taux de scolarisation dans le primaire, mais aussi du taux d’alphabétisation globale de la population togolaise. De plus, les enfants dans le primaire sont de plus en plus nombreux à terminer leur cursus scolaire. En effet, le taux d’achèvement est passé de 85,4% en 2014 à 91,4% en 2018.

Même s’il reste encore quelques inégalités en termes d’accès à l’éducation, la République du Togo a fait d’importants progrès sur ce point. En effet, depuis 2010, le gouvernement a aidé les enfants à accéder et à terminer l’école primaire, notamment en supprimant les frais d’inscription scolaire. Le pays continue de mettre en place des mesures pour réduire les inégalités d’accès et de genre.