Jadis palais des Gouverneurs avec son parc, symbole de pouvoir, et aujourd’hui restauré et transformé. Ce site devient un centre de design et d’arts visuels pour la valorisation de la culture togolaise et internationale dans toute sa diversité. A travers ce projet, ce lieu de mémoire devient le véhicule par excellence de l’identité de tout un peuple tourné vers son avenir.

Bienvenue au palais de Lomé. Il convient de l’appeler ainsi désormais. Ce site chargé d’histoire retrouve vie après 20ans d’abandon. Il ouvre ses portes au public 7 ans après sa rénovation, inauguré le 22 novembre 2019 par le Président de la République Faure E. Gnassingbé. Ce projet est né de la volonté de ce dernier d’ouvrir le Palais à l’ensemble du public togolais, pour lui donner l’occasion de se réapproprier le patrimoine national et de s’en inspirer.

Le Palais de Lomé, centre d’art et de culture de dimension internationale, vise à promouvoir le dynamisme et la variété de la production culturelle tant dans les arts plastiques que le design et les nouveaux médias. Il entend valoriser la vitalité et la diversité des œuvres culturelles : peinture, photographie, sculpture dans les différents espaces d’exposition, à travers les différents lieux d’exposition.

inauguration palais de lomé

Quand la culture rime avec le développement

Son parc de sculptures botaniques de 11 hectares abritera un espace d’exposition permanent, des galeries dédiées à des expositions temporaires, des performances, une librairie ainsi que deux restaurants. Le centre d’art pionnier offrira également des programmes artistiques et éducatifs par la collecte et l’exposition d’artistes établis et émergents, y compris le développement d’initiatives dédiées à la mise en œuvre d’échanges culturels et à l’interaction des praticiens des arts visuels contemporains en Afrique avec le grand public. Les travaux ont couté 2,4 milliards de FCFA et ont été réalisés par 10 entreprises togolaises. Cet édifice colonial rompt ainsi avec la notion d’exclusion qui lui était attachée pour désormais s’ouvrir comme un creuset de tous les Togolais, afin de présenter le meilleur de la créativité du Togo et de toute l’Afrique.

Un palais qui allie culture togolaise et biodiversité

Grâce au Parc du Palais, Lomé est l’unique capitale d’Afrique de l’Ouest côtière à avoir un parc de 11 hectares en centre-ville, qui s’étend jusqu’au front de mer. Il renferme une importante biodiversité et constitue un paysage extraordinaire. Le Parc offre des tracés historiques et de très belles ambiances paysagères grâce aux grands arbres tropicaux centenaires. IL participe à la valorisation des ressources naturelles du Togo. Le projet du Parc respecte et valorise cet existant remarquable tout en l’enrichissant par des plantations (il est prévu à terme 300 espèces botaniques, 50 000 nouveaux végétaux) qui illustrent les différents paysages emblématiques du Togo.

Historique du palais de Lomé

Née de la volonté du gouverneur allemand August Köhler de rendre la nouvelle capitale coloniale visible depuis la mer, cette demeure fut érigée en sept ans, de 1898 à 1905.C’est alors le symbole de la puissance et de la prospérité de la colonie allemande. D’abord résidence des gouverneurs allemands, puis français, il fut utilisé comme siège de l’Etat togolais jusqu’en 1970. De 1976 à 1991, le Palais devient « Palais des Hôtes de marque de la République togolaise » avant de devenir le siège de la Primature en septembre 1991. Constituant un objet symbolique de la contestation politique, le bâtiment se voit fortement dégradé et abandonné suite aux troubles socio-politiques en 1990 et 1991. Aujourd’hui, il renaît fièrement de ses cendres.

promotion culture togo palais lome culture togolais a honneur palais lome