L’accès à l’électricité est, tout le monde le sait, essentiel au développement d’un pays. Que ce soit pour améliorer la qualité des sols et le rendement des cultures grâce à des systèmes d’irrigation solaire, pour l’amélioration des soins dans les centres de santé grâce à l’accès à l’eau chaude solaire, à la lumière et à l’informatisation des dossiers, ou tout simplement pour que les gens puissent garder au frais des denrées périssables ou pour que les jeunes puissent faire leur devoir à la lumière d’une ampoule le soir lorsque le soleil est couché, l’électricité est une énergie bénéfique, utile et nécessaire.

Un programme social d’électrification des zones rurales soutenu par la BAD et l’Union Européenne

Le programme s’appelle CIZO qui signie “éclairer” en langue Mina. Le but de ce projet est de fournir des kits solaires (comprenant panneaux + batterie + ampoules) pour amener l’électricité là où le réseau physique ne peut être acheminé qu’au terme de grandes difficultés : à cause des distances, du rapport coût d’installation/nombre de bénéficiaires, ou des escarpements et du relief naturel.

Car dans ces régions agricoles reculées, le taux d’électrification (qui est d’environ 45% au plan national) tombe à seulement environ 10%. Il était donc d’une absolue nécessité de trouver une solution à ce problème. C’est ce qu’a fait le gouvernement de SEM Faure Gnassingbé en lançant le programme CIZO qui devrait permettre, au terme de l’année 2030, d’obtenir un taux d’électrification de 100% sur l’ensemble du territoire togolais.

Et ce projet a, tel un coup de foudre si nous pouvons nous permettre ce jeu de mots, séduit les organismes financiers que sont la Banque Africaine de Développement (BAD) et le fond fiduciaire UE-Afrique de l’Union Européenne qui se sont engagés à financer le projet à hauteur de 12 millions d’euros.

Lancement du PRAVOST du programme d’électrification du CIZO

Aujourd’hui, le gouvernement a signé un accord historique de déblocage de 7,9 milliards de FCFA pour le lancement du PRAVOST qui est le Projet d’Appui au Volet Social du Programme CIZO d’Electrification Rurale du Togo. Ce volet social comprend des objectifs chiffrés attendus par la population : électrification (eau chaude et électricité) de 314 centres de santé, installation de 400 adductions d’eau potable, installation de 600 pompes solaires pour les systèmes d’irrigation.

Ce projet est porté par 2 sociétés dans un partenariat public/privé cher au chef de l’Etat et en tout point conforme au Plan National de Développement qui sont BBOXX et Soleva. Notons également la participation de la sartup Kya Energy Group aux académies solaires pour former les techniciens installateurs.