Depuis le début de cette semaine, l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) a commencé à former ses volontaires à l’entrepreneuriat. Ce sont près de 400 jeunes togolais qui sont concernés par cette initiative, qui les aide à s’outiller pour faire face à l’univers et aux exigences entrepreneuriales. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

400 jeunes togolais formés à l’entrepreneuriat

Nous vous le disions, dans le cadre de cette formation délivrée par l’incubateur CUBE (Centre Urbain de Business et d’Entrepreneuriat), ce sont environ 400 jeunes togolais qui seront coachés pour pouvoir faire face aux différents défis posés par l’entrepreneuriat. Les travaux de cette formation programmée par l’ANVT à l’adresse de ses volontaires se tiennent dans la capitale Lomé, et dans la ville d’Atakpamé, les 14 et 15 septembre, et à Kara les 17 et 18 septembre 2020.

Dans le détail, le but de ce programme de formation est d’instruire les jeunes sur les clés de l’entrepreneuriat. Concrètement, il s’agit de les aider à identifier des secteurs porteurs dans lesquels ils pourront entreprendre, et créer des emplois pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs communautés. Ce n’est pas tout. La formation devra aussi leur permettre de réaliser des stratégies, d’apprendre les rudiments de la gestion d’entreprise, de rédiger un business plan, de rechercher et de lever des fonds pour concrétiser leurs projets d’entreprises.

Dans le cadre de ces travaux, Omar Agbangba, le directeur de l’ANVT, déclare : « nous avons commencé également par renforcer les capacités des volontaires sur l’entrepreneuriat, l’auto-emploi. Ceci du fait que le monde de l’emploi est plus dans le secteur privé, plus dans l’entrepreneuriat ». Rappelons que la formation a été mise en place à l’initiative conjointe de l’ANVT et de la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ).