En avril dernier, le gouvernement togolais sous l’impulsion de SEM Faure Essozimna Gnassingbé a décidé de prendre un ensemble de mesures pour faire face à la pandémie du coronavirus en soulageant les couches sociales les plus vulnérables. L’une de ces mesures exceptionnelles est la gratuité de l’accès à l’eau potable, que les autorités du pays vient de décider de proroger jusqu’à la fin du mois d’août. Plus de détails dans la suite de cet article.

Une aide bienvenue pour les plus démunis

Les différentes couches sociales au Togo, et notamment les plus défavorisées, ont accueillis cette nouvelle à bras ouverts. C’est notamment le cas de Tchocho Agbo, qui se rejouit du fait qu’elle et sa famille vont pouvoir profiter de l’eau potable gratuite pour une période supplémentaire. « Je suis dans la tranche sociale inférieure, la gratuité de l’eau, ça nous fait beaucoup de bien. Maintenant que c’est prolongé jusqu’en août, on va en profiter ».

Pour rappel, cette mesure d’accompagnement exceptionnelle a pris effet en avril dernier. Elle vise à venir en aide aux couches sociales les plus vulnérables durant la période de pandémie du coronavirus. Elle en outre couplée à la gratuité de la prise d’eau aux bornes fontaines publiques, au nombre de 2 249 sur le territoire togolais.

Une mesure qui fait la joie de la population 

Même les Togolais qui doivent parcourir d’assez longues distances pour s’approvisionner en eau potable se réjouissent de cette nouvelle mesure du gouvernement. C’est le cas de Sogbossi Gnakou, une femme de 50 ans qui vit à Tabligbo, à environ 75 kilomètres de la capitale Lomé. Pour accéder à l’eau potable, elle doit parcourir une distance de 5 kilomètres, mais cela ne l’empêche aucunement de se réjouir de cette prorogation : « nous avons appris que le gouvernement a prolongé la gratuité de l’eau aux bornes fontaines. Effectivement, j’y suis allé et j’ai pu remplir mes jarres d’eau. Je suis très contente. Vraiment, merci au gouvernement ».

Rappelons enfin que selon la Société togolaise des eaux, ce sont environ 80 000 Togolais qui ont pu bénéficier de la gratuité de l’eau depuis qu’elle a été décrétée.