Bonne nouvelle pour la recherche médicale contre le coronavirus au Togo : l’Agence Française pour le Développement (AFD) vient de débloquer un financement de 141 millions FCFA, soit environ 215 000 euros, pour permettre au pays de riposter à la pandémie de Covid-19. Plus de détails dans la suite de cet article.

Lutte contre la pandémie : une aide plus que la bienvenue

L’aide de 141 millions FCFA débloquée par l’AFD s’inscrit pleinement dans le cadre de l’initiative « Covid-19 Santé en Commun », lancée à Paris au début du mois d’Avril. Cette initiative est adossée au projet de renforcement de la qualité des services de biologie médicale en Afrique de l’Ouest, baptisé RESAOLAB +, et l’aide qui en découle ira directement au bénéfice du projet de lutte contre la pandémie au Togo.
Notons toutefois que le Togo n’est pas le seul pays concerné par ce projet d’aide à la lutte contre la pandémie de Covid-19. D’autres pays de l’Afrique de l’Ouest, notamment les autres voisins du Togo que sont le Bénin, le Niger et la Guinée en sont également bénéficiaires.

Un projet déployé au CHU Campus au Togo

Les fonds versés par l’AFD serviront au projet déployé au CHU Campus, à travers notamment un partenariat entre la direction des laboratoires du ministère togolais de la santé et la Fondation Mérieux. Cette dernière est spécialisée dans la lutte contre les maladies infectieuses dans les pays en voie de développement.
Dans le cadre de ce projet, les fonds versés par l’AFD seront dévolus, pour la plupart, à l’achat de nouveau matériel, de consommables et de réactifs pour le diagnostic et le suivi des patients. Une autre partie des fonds serviront à assurer la protection et la sécurité du corps médical (médecins, infirmiers, aides…) à travers l’achat des équipements de protection individuelle (EPI) qui s’imposent.
Le reste du montant servira, entre autres, à la création d’une plateforme de partage de la documentation et de conseils à l’adresse des décideurs du domaine de la santé au pays. Par ailleurs, une collecte de données sera organisée et aura pour objectif d’étudier le rôle des laboratoires locaux dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.