Au Togo, dans le cadre du projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), l’agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) souhaite organiser l’auto-évaluation des jeunes bénéficiaires de formations et de coaching. Le point sur le sujet dans la suite de cet article.

Des consultants recherchés 

Pour pouvoir organiser l’auto-évaluation des jeunes bénéficiaires de formations et de coaching dans le cadre du projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), l’organe recherche activement des consultants. Ils auront pour fonction principale de recruter d’autres consultants individuels, afin d’organiser les auto-évaluations des jeunes porteurs d’activités génératrices de revenu (AGR) dans les 5 régions du pays.

Concrètement, il sera attendu de chaque consultant individuel un certain nombre de prestations, notamment :

  • Faciliter les auto-évaluations par les jeunes micro-entrepreneurs ayant bénéficié des subventions et des six mois de formation ;
  • Organiser une séance d’auto-évaluation par jeune porteur d’AGR subventionné ;
  • Rédiger / produire des rapports appropriés suivant chacun des jeunes assistés.

Par ailleurs, les consultants seront vraisemblablement recrutés par lots de villages, regroupés en fonction des langues locales. Ainsi, les acteurs sélectionnés devront maîtriser la langue du milieu. Notons également que la période de prestation sera comprise entre 16 et 35 jours, avec un démarrage de mission prévu durant le mois de septembre 2020, pour s’achever vers fin juin 2021 au plus tard. Rappelons enfin que le projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), dont l’objectif est de toucher, à terme, plus de 14 000 jeunes au Togo, est financé à hauteur de 9 milliards de FCFA, conjointement par la Banque Mondiale et le gouvernement du pays.