Dans le cadre des recherches sur de nouveaux traitements du coronavirus, au Togo, l’Université de Lomé est en phase de débuter des essais cliniques de 4 phytomédicaments. Il s’agit notamment de l’Imunitum, l’Immu-Top, le Secure et le Biocire. Selon nos informations, les essais devraient débuter en septembre prochain. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

250 patients seront sollicités

Nous vous le disions, l’Université de Lomé est fin prête pour débuter des essais cliniques de 4 phytomédicaments comme traitement du coronavirus (l’Imunitum, l’Immu-Top, le Secure et le Biocire). Selon les informations recoupées, ces expériences devraient être menées sur des personnes atteintes du Covid-19, qui seront recensées à Eda Oba et au CHR Lomé – Commune, les deux lieux qui accueillent les patients sous traitement. Au total, ce sont quelques 250 patients âgés au moins de 18 ans qui seront sollicités pour les essais cliniques. Ceux-ci s’étaleront sur une durée de 28 jours et permettront de trancher la question de l’efficacité du traitement, afin de lancer la production à grande échelle des 4 phytomédicaments et leur vulgarisation.

Par ailleurs, notons que la phase d’essais cliniques sur les patients atteints de coronavirus fait suite à des tests in vitro et d’autres in vivo sur des animaux. Rappelons enfin que l’Université de Lomé a produit beaucoup de gel hydroalcoolique (lomegel) et a réussi à mobiliser les fonds nécessaires pour l’aboutissement de ses recherches qui, malheureusement, avaient été suspendues à un certain moment pour cause de manque de moyens financiers.