Ça y’est, c’est désormais acté : le Togo vient de mettre fin au couvre-feu sanitaire, qui avait été décrété au début du mois d’avril afin de limiter le risque de propagation du Covid-19. La décision a été prise le lundi 6 juin 2020 par les autorités togolaises. Plus d’infos dans la suite de cet article.

L’état d’urgence sanitaire a duré 3 mois

Face à la pandémie du coronavirus, le Togo avait décrété l’état d’urgence sanitaire pour une durée de 3 mois. La nouvelle avait été annoncée par le président de la république Faure Gnassingbé, dans une adresse à la nation le mercredi 1er avril 2020. A l’époque, le président avait déclaré que cette disposition, « jamais mise en œuvre dans l’histoire récente de notre Nation, est la preuve de la gravité de la situation à laquelle nous sommes confrontés ».
Pour accompagner cette mesure exceptionnelle, Faure Gnassingbé avait également annoncé la mise en place d’un Fonds national de solidarité économique de 400 milliards FCFA, notamment pour appuyer les entreprises victimes de la pandémie.

Fin du couvre-feu et port du masque obligatoire

La nouvelle vient de tomber ce lundi 6 juin 2020. Le Togo vient donc de mettre fin au couvre-feu sanitaire décrété au début du mois d’avril 2020. Dans le détail, le bouclage des villes est désormais levé, et sera accompagné par une autre mesure phare : le port du masque obligatoire pour tous, à partir du mardi 9 juin. Il faut savoir que cette mesure s’appliquait déjà au personnel de santé sur toute l’étendue du territoire, et elle est aujourd’hui généralisée à l’ensemble de la population togolaise.
Les autorités misent sur l’obligation de port du masque pour traverser cette nouvelle phase post-Covid-19 avec le moins de risques possibles. Notons enfin que le pays tutoie progressivement la barre symbolique des 500 cas de coronavirus, avec un cumul de 497 cas confirmés à ce jour (dont 251 guérisons et 13 décès).