L’union fait la force, spécialement en ces temps troubles de Covid-19. La lutte contre la pandémie du coronavirus passe inexorablement par une synergie des efforts de toutes les forces vives de la nation, mais aussi des partenaires internationaux. Au Togo, l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) et le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques de Jeunes (FAIEJ) font front commun contre la pandémie de cette année 2020. Eclairage.

Une convention de partenariat pour la production de masques de qualité

Afin de lutter efficacement contre la crise de Covid-19, et pour accompagner l’effort de prévention, l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) et le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques de Jeunes (FAIEJ) ont signé, mardi 5 mai 2020, une convention de partenariat visant à former les couturières et tailleurs pour la production de masques de qualité.
Aujourd’hui, on trouve d’ores et déjà assez de masques au Togo, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. L’apparition de la pandémie de Covid-19 a suscité des micro-activités liées à la prévention du risque de contamination et de propagation du virus, ce qui a naturellement donné lieu à la production de masques respiratoires artisanaux pas forcément de qualité.
C’est dans cette optique que s’inscrit la convention de partenariat de l’INAM et du FAIEJ, dont le but est de former les tailleurs et couturières aux normes définies par l’INAM et le FAIEJ. Ainsi, un palier important sera franchi en matière de garantie d’efficacité et de qualité. Notons enfin que les masques qui seront produits seront lavables, réutilisables et vendus à un prix subventionné.